28 juillet 2009

J'ai besoin de soutien!

Bon, tout d'abord, excusez-moi Messieurs mais, aujourd'hui, j'exclus totalement mon lectorat masculin (s'il existe)! J'ai besoin du soutien de la gente féminine exclusivement!! Voilà qui est fait.



Les filles, pour être franche avec vous, j'ai longtemps vécu dans l'ignorance TOTALE de ma taille REELLE de bonnet! Ouais la honte je sais! Je ne sais pas comment çà s'est passé pour vous mais, pour moi, l'entrée en matière fut brève...Aux alentours de mes 11-12 ans, ma mère est rentrée à la maison, un jour de juillet, avec, dans ses cabas, une brassière et m'a dit sans plus de précision: "A la rentrée des classes, tu mettras çà au lieu du maillot de corps habituel ma chérie." En petite fille obéissante, je n'ai pas posé de question, trop contente de vivre mes premiers pas d'adolescente.
Ce fut la première et dernière "conversation" que nous avons eu sur le sujet. Ne vous méprenez pas, ma mère est un être exceptionnel mais elle ne pouvait pas transmettre ce qu'elle-même ne savait pas. Elle a fait ce qu'elle a pu sur le sujet.
Du coup, les soutien-gorge et moi, çà a été comme la quête du Graal. Pour certaines, c'est la recherche de l'homme idéal… Eh bien moi celle du soutif idéal!!!! Chacun son truc!
Alors, après l'étape brassière, on fait comme les copines du collège koua tu voua et bizarrement on fait toutes un 90B…. Ouais tu voua koua….Sans jamais savoir pourquoi…Maintenant, je sais pourquoi... La pub Contrex de l'époque.... 90-60-90.... Cà vous rappelle quelque chose??
Ensuite, on essaye de se démarquer et puis on grandit et là on décide que l'on fait un 95C… On est trop forte quand même! Sans mesure, sans l'avis d'un professionnel, juste au pif comme çà…Impressionant! En plus, à cette époque, on ne jure que par LE Wonderbra….C'est simple, à cet instant, la vie… euh… le lycée se divise en 2 catégories, les filles plates et les filles avec poitrine! T'en ai ou t'en ai pas! 85A ou 95C! Point barre!
Et puis les années passent, on apprend à se connaître et on entre ENFIN dans une boutique spécialisée. Et je ne parle pas ici du rayon lingerie de H&M ou autre franchise Soleil sucré ou je ne sais quoi....
On entre dans une vraie boutique où la vendeuse a su notre taille dés qu'on a poussé la porte juste grâce à ses 30 ans de métier. Elle sort son mètre uniquement pour confirmer son talent. Une vraie boutique où quand tu lis le prix du soutif, la première fois, tu crois que c'est pour l'ensemble + une culotte gratuite.
Et là, on découvre qu'il y a les corbeilles, les push up, les minimiseurs et les shorty, les tangas, les strings, les culottes et j'en passe… On y découvre SURTOUT sa VRAIE taille, bien loin de celle que l'on s'était imaginée. La taille qui fait que l'on limitera l'effet gant de toilette à 50 ans!

Ah ben le voilà!!!
Enfin, viennent les problèmes plus profonds, comme celui de la recherche de soutien-gorge grande taille sans bretelle par exemple. Une autre quête insondable dans ce monde de brute! Big beauty nous apporte des éléments de réponse ! Merci BB!
Pour celles qui n'ont pas fini leur quête, je vous encourage vivement à découvrir une de ces petites boutiques qui souvent ne sont pas loin de chez nous et ne payent pas de mine mais ne vous y fiez pas…. Il y a souvent pour plus cher en stock là-dedans que dans une bijouterie!
Si vous n'osez pas encore, voici, ici, une méthode pour connaitre votre taille même si je pense que le mieux c'est de se faire conseiller et d'essayer. De plus, il est difficile de se mesurer soi-même.

Et toutes nos petites sœurs, filles, nièces, cousines présentes et à naître, éduquons-les, SOUTENONS-LES!!!! Rejoignez la cause!

Fring'hallounnette à votre service!!!

1 commentaire:

  1. Super cet article, bizarre qu'il n'ai pas été commenté!! moi j'oscille entre plusieurs tailles!

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires à croquer!